BIOGRAPHIE

Ariane+Matiakh021.jpg

Polyvalence, musicalité, précision technique, mais surtout aussi naturel et passion contagieuse caractérisent le travail de la chef d’orchestre Ariane Matiakh. Fille de deux chanteurs d’opéra, la Française a grandi dans un environnement extrêmement musical et a appris très jeune à jouer du piano. Elle a étudié la direction d’orchestre à Vienne, où elle a notamment chanté sous la direction de Nikolaus Harnoncourt et Adam Fischer dans le célèbre Chœur Arnold-Schönberg. Sa formation approfondie auprès de Leopold Hager et Seiji Ozawa a forgé ses impulsions artistiques.

Elle a acquis ses premières expériences dans le domaine de l’opéra en tant que chef assistante de l’Opéra Orchestre de Montpellier, où elle a collaboré étroitement avec James Conlon, Armin Jordan, Emmanuel Krivine et Alain Altinoglu. Elle est ensuite engagée à l’Opéra comique de Berlin, à l’Opéra royal de Stockholm, puis à Amsterdam, Göteborg, Graz, Nice, Strasbourg et Halle. En 2009, elle est nommée “Révélation de l’année” aux Victoires de la musique, prestigieux prix français.

Le répertoire d’Ariane Matiakh s’étend aujourd’hui de nombreux opéras à un large éventail d’œuvres symphoniques et de ballets en passant par des créations modernes ou baroques.

Elle est invitée pour diriger des formations musicales de premier plan, entre autres à l’Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin, l’Orchestre Symphonique de la Radio de Suède, l’Orchestre Philharmonique de Dresde, la Staatskapelle de Halle, l’Orchestre Symphonique de la Radio de Cologne et de la Radio de Leipzig, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre de Chambre de Paris et l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg.

Pour la saison 2019/20, elle fera ses débuts à l’Orchestre Symphonique de Vienne et à l’Orchestre Symphonique de Hambourg à l’Elbphilharmonie. Elle sera également invitée à Londres au Covent Garden pour une production de La Bohème et à Oslo au De Norske Opera pour Carmen. Elle sera de nouveau invitée à l’Opéra de Strasbourg pour diriger Samson et Dalila et à l’Orchestre Symphonique de la Radio de Suède.

La discographie d’Ariane Matiakh reflète aussi sa polyvalence et son goût pour les découvertes musicales. Elle a enregistré pour le label Capriccio des œuvres de Johanna Doderer, un CD est dédié aux œuvres de Francis Poulenc et Jean Françaix. L'enregistrement consacré aux Concerti pour piano de Zara Levina avec l’Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin lui a valu une nomination aux Grammy Awards 2018. Avec la collaboration de l’Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin, elle enregistre plusieurs CD dédiés aux œuvres de Harald Genzmer, Ermanno Wolf-Ferrari et Richard Strauss. Un enregistrement des œuvres de Clara Schumann et Ludwig van Beethoven interprétées par Ragna Schirmer au piano et la Staatskapelle Halle est paru chez Berlin Classics.

En reconnaissance de ses mérites pour la vie musicale en France et la diffusion de la culture française à l’étranger, Ariane Matiakh est nommée en 2014 Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres par le ministère de la Culture.

Depuis septembre 2018, Ariane Matiakh est nommée professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Ariane Matiakh est nommée directrice générale musicale (GMD) de la Staatskapelle et de l'Opéra de Halle, à partir de la saison 2019/20.